C’est tout d’abord une obligation règlementaire.
La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose aux intercommunalités ayant pris la compétence en urbanisme, à élaborer un PLU à l’échelle intercommunale.

C’est aussi une échelle pertinente.
L’évolution de nos modes de vie, de l’emploi, des mobilités engendrent des dynamiques de plus en plus complexes et des périmètres d’interrelations de plus en plus grands. Aussi, de nombreux enjeux d’aménagement trouvent une réponse au-delà de l’échelle communale et notamment à l’échelle intercommunale, en témoigne le transfert de nombreuses compétences à la Communauté de Communes (développement économique, habitat, aménagement…).

Ainsi, la qualité des espaces naturels, l’habitat, l’économie et la création d’équipements publics sont des enjeux que l’on retrouve à l’échelle intercommunale.